Le Cormoran et la méditation


Connaissez-vous le Cormoran ? C’est un drôle d’oiseau, unique, et qui fait de véritables prouesses : il est le volatile qui sait plonger le plus profond dans les océans pour mériter sa nourriture – et cette profondeur peut aller jusqu’à 40 mètres ! – … plonger si profond pour voler jusqu’en haut du ciel. De là à penser qu’il est un aventurier hardi épris d’absolu, un être plein de courage qui ne se contente pas d’une vie terne mais porte haut et profond ses exigences de bonheur, il n’y a qu’un battement d’ailes…. Vous avez saisi la métaphore ?

La méditation du cœur, c’est cela !


Aller profond en soi pour atteindre des sommets de conscience et de béatitude. Là est le paradoxe : descendre pour s’élever, c’est la loi de l’Invertendo qui dicte une inversion des processus dans le monde spirituel par rapport au monde physique.

Fermer les yeux, descendre en conscience dans la région de notre cœur, à savoir le côté gauche de notre poitrine, et laisser notre conscience explorer cet espace intérieur, s’y familiariser, y nager en confiance et abandon. L’espace s’étire, s’ « expand », s’épanouit, dépasse notre poitrine et bientôt notre corps physique. Qu’y trouverez-vous ? Une Lumière sans lumière, une vacuité pleine, une vibration d’Amour sans objet… autant de paradoxes que seule l’expérience intime peut goûter et valider comme une des plus belles expériences humaines, sans doute la plus belle, la plus noble, le but ultime de l’existence.

Vous voulez en savoir plus sur la méditation du cœur Heartfulness ?


Alors parcourez ces modestes pages, réagissez aux articles, expérimentez, explorez. Et devenez, le temps de vos méditations, Cormoran, plongez, volez… et racontez-moi !

logo-cormoran02

Articles récents

La Transmission yogique, ou le vent de l’âme

La transmission yogique ou le vent des âmes       Si l’on a déjà souvent parlé de la Transmission Yogique, souvent parlé sans pouvoir vraiment la définir, la partager par des mots adéquats, sans plus pouvoir l’évaluer, nos Maîtres l’ont évoquée comme « une onde », « une émanation de cœur à cœur »,  une «  … Lire la suite La Transmission yogique, ou le vent de l’âme

les bobos

Les bobos     J’ai bien failli y perdre mes plumes, mon long bec, et le masque de mon arrogance  – qui n’est qu’un masque trompeur fait pour me donner de l’importance et inspirer le respect tout autour, la nature en a voulu ainsi, chacun ses défenses ! J’ai bien failli même y perdre mes pattes, … Lire la suite les bobos

Cœur-Ému – suite

… La méditation écoulée, Grand-Cœur-Limpide et Cœur-Ému restent un moment silencieux, dans la belle atmosphère de leur cœur, dans cette vastitude, cette sensation de n’avoir plus de limites, plus de questionnement, cette « vacuité pleine », cette quiétude que procure l’expérience de la méditation du cœur. Au bout d’un moment : Alors, Cœur-Ému, comment te sens-tu ? Es-tu autant … Lire la suite Cœur-Ému – suite

Plus d’articles