Le Cormoran et la méditation


Connaissez-vous le Cormoran ? C’est un drôle d’oiseau, unique, et qui fait de véritables prouesses : il est le volatile qui sait plonger le plus profond dans les océans pour mériter sa nourriture – et cette profondeur peut aller jusqu’à 40 mètres ! – … plonger si profond pour voler jusqu’en haut du ciel. De là à penser qu’il est un aventurier hardi épris d’absolu, un être plein de courage qui ne se contente pas d’une vie terne mais porte haut et profond ses exigences de bonheur, il n’y a qu’un battement d’ailes…. Vous avez saisi la métaphore ?

La méditation du cœur, c’est cela !


Aller profond en soi pour atteindre des sommets de conscience et de béatitude. Là est le paradoxe : descendre pour s’élever, c’est la loi de l’Invertendo qui dicte une inversion des processus dans le monde spirituel par rapport au monde physique.

Fermer les yeux, descendre en conscience dans la région de notre cœur, à savoir le côté gauche de notre poitrine, et laisser notre conscience explorer cet espace intérieur, s’y familiariser, y nager en confiance et abandon. L’espace s’étire, s’ « expand », s’épanouit, dépasse notre poitrine et bientôt notre corps physique. Qu’y trouverez-vous ? Une Lumière sans lumière, une vacuité pleine, une vibration d’Amour sans objet… autant de paradoxes que seule l’expérience intime peut goûter et valider comme une des plus belles expériences humaines, sans doute la plus belle, la plus noble, le but ultime de l’existence.

Vous voulez en savoir plus sur la méditation du cœur Heartfulness ?


Alors parcourez ces modestes pages, réagissez aux articles, expérimentez, explorez. Et devenez, le temps de vos méditations, Cormoran, plongez, volez… et racontez-moi !

logo-cormoran02

Articles récents

Alimentation, écologie et méditation

Qu’est-ce que bien manger ? On connaît la réponse : une alimentation diversifiée, riche en fruits et légumes. On pourrait aussi ajouter la jouissance de déguster des plats aux saveurs délicatement agencées… Or, choisir des aliments parce qu’ils sont bons pour la santé ou parce qu’ils nous procurent du plaisir, ça ne touche que soi. L’écologie commence … Lire la suite Alimentation, écologie et méditation

La sincérité

La sincérité   C’est en relisant – une fois de plus – les maximes de Babuji que je souhaite m’attarder sur la maxime numéro 5, qui commence par «  Soyez véridique. » Petite phrase qui n’a l’air de rien au prime abord : l’on peut comprendre « Ne mentez pas », ou quelque chose de cet acabit. Pour compréhensible, … Lire la suite La sincérité

Les deux ailes de l’oiseau

Les deux ailes de l’oiseau   La nuit s’est doucement retirée dans l’or bleu du petit jour et, déjà, mes ailes s’impatientent, je m’élance comme si je voulais atteindre ce lointain coloré à l’Est de l’horizon. Je tourne, je vole, m’élève et fonds sur l’écume, je m’amuse avec les éléments, plein de l’énergie nouvelle du … Lire la suite Les deux ailes de l’oiseau

Plus d’articles