Le Père Noël, le Sahaj Marg et moi ( et René Descartes ) suite

Le Père Noël, le Sahaj Marg et moi ( et René Descartes )

Suite

 

René m’a tenu compagnie tous ces jours, et je dois dire que ma réflexion, éclairée par la sienne, a été féconde : il me semble y voir un peu plus clair dans ces histoires de doute, de croyance, de foi, de Divin qui nous turlupine tous assez, nous, pratiquants engagés avec bonheur dans la voie du Sahaj Marg et de Heartfulness.

Il me faut d’abord lever les objections opposées à René, qui sont les suivantes :

  • Principe de causalité : puisque tout effet a une cause, il faut bien que la Création ( l’effet ) ait une cause ( Dieu )… Mais si on considère Dieu lui-même comme un effet, où se trouve sa cause ?? Ah-ah… La parade est efficace : Pour résoudre cette difficulté, Descartes distingue entre ce qui a une cause hors de soi et ce qui a sa cause en soi. Il faut que Dieu soit à lui-même sa propre cause : la puissance infinie de Dieu lui permet d’exister par lui-même.
  • Imperfection des êtres créés : comment se fait-il que Dieu, infini et parfait, se soit « commis » dans une création si imparfaite ( bon, à part moi et quelques autres… ) ? Nouvelle parade cartésienne, magnifique à mon sens : les éléments créés sont imparfaits pris isolément, mais la Création ( allez, une majuscule, elle l’a bien méritée ), prise dans son ensemble, est parfaite.

Moi, ça me va et je crois que, résolument, je deviens de plus en plus cartésien ! En fait, René lui-même n’était pas un cartésien comme on l’entend communément : quelqu’un qui ne croit que ce qu’il voit, rejette toute transcendance, etc… Son intelligence parvient le tour de force de mettre Dieu en demeure de s’expliquer, de rentrer dans ses équations en quelque sorte !

Mais il va plus loin : non seulement Dieu est à l’origine de ma création mais il me crée à chaque instant. Je n’ai aucunement le pouvoir, tout seul, de continuer à exister par moi-même…

Nous voilà donc bel et bien avec ce gentil Bon Dieu qui nous fait naître, veille sur nous, et sans qui nous n’aurions même pas l’idée de continuer à respirer. Vrai, Il est trop gentil !

J’ai encore quelques réflexions à partager avec vous, qui me semblent de la plus haute importance pour les aspirants à la Vérité que nous sommes et qui relèvent cette fois de l’Expérience ( je lui mets aussi une majuscule, car pour moi l’expérience de la méditation est l’Expérience la plus fondamentale, la découverte majeure d’une existence… mais oui, j’insiste ! ).

Je suis bien impatient de vous livrer tout cela, mais il me faut premièrement le faire passer au filtre de mon cœur …

A suivre.

logo-cormoran02

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s