Les 1000 mercis 2

Les 1000 Mercis

suite

… Alors, ce petit séjour au pays de la Gratitude s’est-il bien passé ?

Je faisais aussi partie du voyage organisé ( oui, je sais, nous étions nombreux, et n’avons pas pu nous rencontrer ). Peu importe, je vous livre mon ressenti : je me sens déjà mieux, plus solide, mais plus léger en même temps. En tout cas plus joyeux. Cela ressemble à ma condition en fin de méditation Heartfulness : moins de questionnement, plus de paix, une impression d’être un avec moi-même. Et ce beau résultat m’a été accordé comme une grâce, simplement en m’appliquant à emplir mon cœur de gratitude le plus souvent possible dans la journée. N’hésitez pas à me dire si vous avez tenté l’expérience pendant les jours qui viennent de s’écouler, si vous en avez recueilli les mêmes bienfaits.

Et allons plus loin dans notre exploration de la gratitude.

La gratitude ressemble à la reconnaissance, mais la dépasse. Voici comment : on est reconnaissant envers un tiers qui nous a prodigué ses bienfaits, ce qui en général nous fait mieux aimer cette personne ou cette circonstance.

Mais ce sentiment peut générer en nous de la générosité : on se sent obligé de rendre à notre tour un bienfait à cette tierce personne ou bien à une autre. Par exemple, après avoir appris, j’ai le désir de partager mon savoir, d’enseigner à d’autres. Quelqu’un m’a appris à méditer, m’a montré le chemin, je veux à mon tour l’indiquer au plus grand nombre, car mon cœur déborde de gratitude et je ne peux garder pour moi seul ce trésor – d’où ce blog ! Avez-vous saisi la différence ? La gratitude oblige envers notre ou nos bienfaiteurs.

Alors, après les neuroscientifiques, consultons :

Les psychanalistes

Cela ne leur a pas échappé aux psy : la gratitude est une instance fondamentale de notre égo au même titre que la frustration, le désir, l’amour- propre etc. Et justement la gratitude contrebalance les effets délétères de l’envie, elle en est le contraire. Ressentir de la gratitude suppose que l’on est satisfait, voire comblé, que l’on est sorti du cercle redondant des incessants désirs.

Le psychiatre David Servan-Schreiber avait introduit ce petit rituel dans sa famille : lors du repas de soir, chacun devait raconter un évènement positif de sa journée, quelque chose qui l’avait contenté. Tout simple, mais porteur de bonne humeur, d’état d’esprit tout positif.

Et les sociologues ?

Ils s’y sont collés aussi : la gratitude est un des ressorts fondamentaux dans les sociétés, en particulier pour tous les actes bénévoles et désintéressés. Voici comment cela s’articule.

Je donne une pièce à un mendiant, aussitôt je me sens mieux, plus en accord avec moi-même, avec les autres. J’ai fait ma toute petite part, insignifiante mais féconde. Je donne ma pièce et je me sens reconnaissant envers celui qui m’a donné l’occasion de faire cette action altruiste. Et je lui dis merci. Je donne et c’est moi qui ressens de la gratitude, car j’ai le sentiment d’avoir renforcé mon humanité. De même, un professeur ressentira de la gratitude envers les élèves qui l’écoutent, un conférencier commencera et finira son exposé en remerciant son auditoire… La gratitude doit devenir le moteur de tout lien social !

Franchement, j’étais loin de me douter de tout cela en m’inscrivant à ce voyage organisé en Gratitude. En plus, ce pays jouit d’un climat idéal et les Gratitudiens sont vraiment gentils. Ils n’arrêtaient pas de remercier tous les visiteurs ! Et ils nous ont fait promettre de revenir, car ils ont encore bien des choses à partager…

A suivre…

logo-cormoran02

2 commentaires sur « Les 1000 mercis 2 »

  1. Alors je vais instaurer moi aussi ce petit rituel du soir et me concentrer sur les belles choses de la journée et les partager en famille! On est tellement poussés a faire l’inverse, ca va etre une vraie gymnastique du cerveau !

    J'aime

  2. Donner fait plus de bien à celui qui donne qu’à celui qui reçoit. Je suis complètement d’accord avec ça. C’est simple, si simple qu’on a du mal à croire que le don remplit tout notre être. Donner c’est une façon de créer du lien avec les autres, et là si on veut ouvrir les yeux, les occasions sont multiples!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s