La Transmission yogique, ou le vent de l’âme

La transmission yogique

ou le vent des âmes

 

 

 

Si l’on a déjà souvent parlé de la Transmission Yogique, souvent parlé sans pouvoir vraiment la définir, la partager par des mots adéquats, sans plus pouvoir l’évaluer, nos Maîtres l’ont évoquée comme « une onde », « une émanation de cœur à cœur »,  une «  force sans force », ou encore la « vie de la vie ».

La Transmission spirituelle est sans doute mieux comprise – si tant est qu’il y ait quelque chose à comprendre, mais bien plutôt à sentir -, si l’on parle de son action dans notre système, et dans celui de la Nature : purification de nos impressions, Lumière d’amour, Paix, Régénération…

Je suis un insignifiant cormoran parmi la multitude des cormorans – et nous sommes si nombreux sur cette belle planète que d’aucuns sont persuadés de finir par dominer le monde, au moins le monde côtier, s’ils sont raisonnables… mais les fournis n’ont-elles pas le même sentiment, et ces grands nigauds d’humains ??  Oiseau des mers, je connais bien l’eau, l’innombrable peuple qui l’habite,  ses embruns, sa houle au petit matin des fins de tempêtes, le ressac sur les âpres rochers, les noces bleues de l’écume et du vent… oui, tout cela je connais bien. Et je connais  le vent, du moins je croyais connaître aussi le vent. Mais voici ce que m’a dit mon grand-père, le Vieux Cormoran,  ce matin, à propos du vent.

Je l’ai trouvé assis, tout petit à mi-hauteur de sa grande falaise, dans sa position favorite de contemplation. Mais Grand-Père, il contemple les yeux fermés, il me dit que  c’est ainsi qu’il saisit mieux les secrets de la nature. Je le crois volontiers car j’ai bien confiance en lui. Il m’a dit :

  • Tu vois, mon petit, la Transmission, c’est comme le vent : on en ressent les effets sur nos plumes, mais on ne connaît pas vraiment le vent. Pour connaître le vent, il nous faudrait être comme lui, s’immerger en lui. Alors, nous aurions sans aucun doute l’impression d’immobilité et d’éternité. Tout, autour, serait en mouvement, et nous nous serions comme lui : partout en même temps, un, par-dessus  la terre, les mers et dans les airs.  Alors, nous connaîtrions la vraie nature du vent, et ne serions plus limités à ressentir seulement les effets.
  • Et c’est la même chose pour la Transmission ?
  • Oui, probablement : nous ressentons le frottement de la Transmission divine sur nos organes des sens et notre système nerveux, mais nous ne pouvons la connaître véritablement. Ses effets sont aussi en grande partie inaccessibles à notre entendement. Mais nous apprenons à supporter, à assimiler de plus en plus sa puissance. Tel est le destin du chercheur sincère. Et puis il a ajouté : « La Transmission, c’est le vent de l’âme ».

Il est marrant mon grand père, quand il souhaite ne plus parler, il ferme simplement les yeux et se tait.  Je comprends alors que l’entretien est terminé et je le regarde un moment. Ses plumes sont  un peu jaunies par le temps, même, il lui en manque autour du bec, mais il est beau. Aussi beau que la mer et le ciel, que l’or bleu du petit jour, après la tempête…

 

 

 

***

 

3 commentaires sur « La Transmission yogique, ou le vent de l’âme »

  1. « Une onde » … un terme plus facile pour peut-être comprendre la transmission, c’est peut-être de l’énergie ? Nous faisons parti de cette ensemble de l’univers, c’est magnifique ! merci pour tes textes bises Claudine

    J'aime

  2. Encore les mots justes ! En tant que non-méditante-pratiquante-mais-ayant-toujours-baigné-dedans, cette comparaison avec le vent résonne particulierement.
    Bonne journée !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s